Mon Avenue des Rêveries, il y a quelque chose que j’aimerai te dire … Avec un peu de retard certes …  Mais … Joyeux Anniversaire ! Le 3 avril tu as fêté tes 4 ans, 4 ans … Oui, déjà ! À l’époque j’allais tout juste sur mes 20 ans, j’étais en école de mode et j’avais un peu de mal à m’intégrer parce qu’après tout ça a toujours été comme ça. Trop timide, trop réservée, certainement trop rêveuse aussi … Et puis un jour poussée par ma famille et aidée par papa tu es arrivée, ton nom ? On l’a choisi ensemble et il est arrivé finalement comme une évidence, je garde de beaux souvenirs de ces heures à réfléchir à ce nom que tu aurais, ce nom qui devait me définir et qui devait définir l’univers que je voulais partager.

Mon Avenue des Rêveries, 4 ans, déjà.

Aujourd’hui j’ai encore du mal à réaliser toutes les belles choses que tu m’as apporté et que par la force des choses vous m’avez apportez vous aussi derrière votre écran. Il y a 4 ans je n’aurai jamais pensé que ce « journal intime » à pages web ouvertes serait encore présent, je me suis dis aller on tente, de toute façon c’est juste comme ça, juste pour le plaisir, juste pour moi. Et puis finalement tu es devenue une partie intégrante de ma vie, ma manière de m’exprimer, ma manière de communiquer, ma manière de créer, tu es aussi devenue mon échappatoire quand j’en avais besoin. Et aujourd’hui mon Avenue des rêveries tu es là, toujours pour le plaisir, mon laboratoire à idées, mon journal intime visuel.

Mon Avenue des Rêveries, 4 ans, déjà !

Dans deux mois je fêterai mes 24 ans, et je reconnais si peu celle que j’étais quand tout a commencé : en l’espace de 4 ans se sont écoulées dans ma tête une dizaine d’années. Tant de choses ont changées, pour le meilleur comme pour le pire. J’ai grandi, beaucoup muri aussi, j’ai appris à essayer de voir des notes positives dans tout même dans les pires moments. J’ai aussi appris à croire en mes rêves et à me donner les moyens pour tenter de les réaliser. J’ai su dire stop quand il fallait, j’ai su me transcender quand il le fallait aussi.

Mon Avenue des Rêveries, 4 ans et on est toujours là ! Toujours aussi roses, aussi rêveuses, qui sait combien de temps ça durera ? Personne, mais en attendant je suis heureuse de partager tout ces moments avec toi, avec vous … Un grand merci pour tout, tout ce que vous m’apportez au quotidien, vous n’imaginez pas combien je vous suis reconnaissante …

Mon Avenue des Rêveries, t’es finalement arrivée dans ma vie comme par magie et pour tout ça merci … Tu apportes à ma vie la dose de féérie dont j’ai besoin. Alors pour ces photos c’est lancé de confettis, et du rose, toujours plus de roses dans ma vie !

*

Et si l’on parlait un peu de cette tenue maintenant ? Je me suis dis qu’un total look rose était une jolie façon de souhaiter un joyeux anniversaire au blog, n’est-ce pas ? Je porte une robe Marks et Spencer que je portais dans cet article l’an passé, un gilet tout doux tout barbe à papa de chez Des Petits hauts datant d’il y a deux ans, un très joli béret rose de chez Laulhère (encore une fois!) que j’ai accessoirisé de petites broches de la collection « English Rose » de chez Grizzly Chéri. Je porte un sac à main de la marque Louvreuse le modèle « Eugène Poudre et Beige » qui m’évoque une délicieuse sucrerie, je suis absolument fan de l’univers créé par Victoire, la créatrice de la marque. Un univers graphique et chic, des sacs à mains qui sortent de l’ordinaire et qui donnent envie « d’en savoir plus » sur la marque. Qui plus est la boutique parisienne semble être comme un véritable écrin, un écrin qui se veut à l’image de la créatrice ! Et à mes pieds, pour le troisième article consécutif mes délicieuses « chouchoutes » de chez Bobbies : je craque toujours autant pour leur petit noeud !

Et pour vous remercier pour toute cette complicité en 4 ans j’ai le plaisir de vous annoncer que mon béret, mon sac à main, ainsi que mes chaussures seront à gagner sur mon compte instagram durant cette semaine qui sera comme une semaine anniversaire : je vous dis à très vite et encore merci à vous d’être là.