L’inspiration

Il y a toujours comme un fil rouge entre les séries photos que je partage, au fil des années j’ai appris à me trouver, à savoir ce que j’aimais faire, à comprendre ce qui me plaisait, à voir exactement où j’avais envie d’aller. Et c’est dans la nature que je parviens le plus à trouver l’inspiration. Moi, « la fille de la ville », qui l’aurait cru ? La nature, l’évasion, les rêves d’ici et d’ailleurs, la beauté des choses simple et parfois éphémère, les saisons et leurs différentes couleurs, la végétation, les fleurs, la lumière, le vent, les éléments en mouvement permanent … Cette année mon « Avenue des Rêveries » a énormément évolué, pour devenir un peu plus encore ce que j’ai toujours imaginé. Comme une promenade visuelle, une poésie que l’on apprécie avec le regard et non avec les mots.

Et puis je crois pouvoir dire sans me tromper et au risque de paraître un peu trop fleur bleue que l’amour y est pour beaucoup aussi. C’est assez drôle de voir comme la vie change et la perception des choses aussi quand celui-ci arrive sans même frapper à la porte, comme une tornade de sentiments qui bouillonnent de tous côtés. Des envies, des rêves, des idées, de la folie, la vie simplement. J’avais été amoureuse auparavant, mais depuis bientôt 8 mois c’est une toute autre histoire, le genre comme on y croit pas, comme dans les films, le genre d’histoire pour laquelle je faisais exprès de ne pas monter dans mon train le soir après les cours pour attendre le suivant et me retrouver dans le suivant avec lui. Le genre d’histoire que je ne pensais voir que derrière un écran. Il y a des disputes oui, comme dans toute histoire, après tout rien n’est jamais parfait mais après c’est toujours encore plus forts, encore plus amoureux que l’on en sort. Mon inspiration et la source de toutes ces belles histoires racontées en photos ces derniers mois c’est lui, parce que je ne me suis jamais sentie aussi vivante, aussi heureuse, aussi moi-même qu’avec lui. Parce qu’en plus de partager nos vies on partage nos passions et ça, ça n’a pas de prix.

Mes doigts dansent sur le clavier et pourraient le faire encore des heures, au risque de paraître pour le personnage principal d’une série à l’eau de rose qui confie (pour une fois!) ses sentiments à un journal intime virtuel. Mais je vais surtout vous laisser apprécier cette série photo prise par Benjamin, en pleine campagne non loin de chez lui, avec une si belle lumière d’été …

Chapeau Paloma personnalisé : Les Couronnes de Victoire / Cardigan Elena : Balzac Paris / Robe Marks & Spencer de l’an passé

6 réponses
  1. Alicia
    Alicia dit :

    Tes textes, ces photos. Cette série est tout simplement sublime Laura Tu as ce don fou de subjuger mes yeux, tant tes images respirent la sensibilité. Tu es la meilleure !

    Répondre
  2. Blandean
    Blandean dit :

    Entre les vacances et ensuite la rentrée, je n’avais pas pris le temps de laisser un petit commentaire ici.
    Tes photos sont toujours aussi douces, et délicates, à ton image finalement mais tu as bien évolué depuis tes débuts. Et c’est normal, tes photos ont évolué avec toi !
    Cette série est une fois de plus superbe, tout comme les jolis mots que tu partage ici. Ca fait tellement plaisir de te voir si rayonnante ! Et ô que vous êtes mignons et plein de complicités avec Benjamin

    Bisous douce Laura

    Répondre

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *